Dans une campagne présidentielle, il faut essayer de toucher différentes catégories d’électeurs. La candidate à la primaire démocrate Hillary Clinton l’a bien compris. A tel point qu’elle a ciblé une niche bien particulière: les ufologues.

Le triangle du Nevada est une zone du désert des Etats-Unis qui a l’instar du triangle des Bermudes est réputée pour compter bon nombre de disparitions inexpliquées d’avions. Environ 2000 sur les cinquante dernières années. Cette croyance s’est renforcée suite à la disparition d’un pilote milliardaire répondant au nom de Steve Fossett en septembre 2007 alors que celui-ci effectuait un vol de plaisance. Etrangement, c’est aussi dans cette région que se trouve la fameuse zone 51… Alors, coïncidence ou non ? A travers de ce reportage nous allons tenter de répondre à cette question en perçant les secrets de cette zone pour le moins étrange.

La «zone 51», dans le désert du Nevada, est une base militaire secrète américaine et, de ce fait, cristalise bien des fantasmes : enquête sur son utilisation… C’est une aire géographique aussi appelée Dreamland, Watertown, The Ranch, Paradise Ranch, The Farm, The Box, Groom Lake, Neverland ou encore The Directorate for Development Plans Area. L’armée américaine y testerait entre autres des appareils expérimentaux.

Depuis des générations, des rumeurs circulent à propos d’OVNIS et d’extraterrestres dans cette partie du désert en Arizona. Cette mystérieuse zone est une large étendue principalement composée de l’ancien lit asséché d’un lac appelé Groom Lake. Le fait que cette base renferme des secrets d’État ne fait aucun doute, il suffit de consulter les cartes officielles de la région pour constater que la zone 51 n’apparaît pas, elle « n’existe même pas » officiellement, tel que le soutien le gouvernement américain.