Mauvaise nouvelle pour la Chine : ses efforts pour réduire la pollution de l’air auraient eu un effet inverse à celui attendu. Si les mesures prises ont en effet contribué à réguler la production de particules fines, elles ont cependant aussi participé au réchauffement climatique de manière imprévue.  Lire la suite