Des corps en état de dessiccation (avec leurs organes internes) et recouverts de terre de diatomée ont été retrouvés fin 2015 dans une cavité souterraine du désert de Nasca au Pérou. Les analyses C14, ADN, radios et scanners, ainsi que les examens pratiqués sur ces corps par des spécialistes, font état de la découverte d’une nouvelle espèce dans l’histoire des sciences de la biologie et peut-être une preuve extraterrestre. Dans cette nouvelle vidéo, voici les entités nommées Small Bodies.

Des corps en état de dessiccation (avec leurs organes internes) et recouverts de terre de diatomée ont été retrouvés fin 2015 dans une cavité souterraine du désert de Nasca au Pérou. Les analyses C14, ADN, radios et scanners, ainsi que les examens pratiqués sur ces corps par des spécialistes, font état de la découverte d’une nouvelle espèce dans l’histoire des sciences de la biologie et peut-être une preuve extraterrestre. Dans cette nouvelle vidéo, voici l’entité nommée Maria.

Des corps en état de dessiccation (avec leurs organes internes) et recouverts de terre de diatomée ont été retrouvés fin 2015 dans une cavité souterraine du désert de Nasca au Pérou. Les analyses C14, ADN, radios et scanners, ainsi que les examens pratiqués sur ces corps par des spécialistes, font état de la découverte d’une nouvelle espèce dans l’histoire des sciences de la biologie et peut-être une preuve extraterrestre. Dans cette nouvelle vidéo, voici l’entité nommée Josefina.

Des corps en état de dessiccation (avec leurs organes internes) et recouverts de terre de diatomée ont été retrouvés fin 2015 dans une cavité souterraine du désert de Nasca au Pérou. Les analyses C14, ADN, radios et scanners, ainsi que les examens pratiqués sur ces corps par des spécialistes, font état de la découverte d’une nouvelle espèce dans l’histoire des sciences de la biologie et peut-être une preuve extraterrestre. Dans cette nouvelle vidéo, voici l’entité nommée Albert.

La diatomite est une roche de couleur claire formée entièrement ou presque de « squelettes » de diatomées. Ces algues unicellulaires sont entourées d’une « carapace » en silice, le frustule, dont l’accumulation sur le fond peut conduire à la formation d’une roche. Du point de vue minéralogique elle est rattachée à la famille des opales.

La soirée du 11 juillet 2017 a été riche en informations et en rebondissements. L’équipe d’Alien Project s’est désolidarisée de Jaime Maussan, présentateur de la conférence de Lima. et de Gaïa. Thierry Jamin nous explique le pourquoi du comment de cette séparation et nous partage aussi en exclusivité une toute nouvelle vidéo sur les reliques de Alien Project.

Des experts mexicains ont découverts un bien étrange cimetière dans l’état de Sonora au Mexique. A seulement 300 mètres du village de Onavas, au sud de Sonora, des archéologues ont en effet mis la main sur un ancien cimetière pré-hispanique contenant de bien étranges crânes. Sur les 25 sépultures, 13 avaient le crâne déformé.

Thierry Jamin et son équipe ont été contacté, à la fin du mois d’octobre 2016, par deux habitants de Cusco au sujet de mystérieuses momies découvertes quelques mois auparavant dans le désert du sud du Pérou. S’agit-il de momies humaines ou extraterrestres? Le débat sur le net fait rage et chacun spécule à sa manière sur un futur événement extraordinaire ou un fake absolu. En tout cas, une chose est certaine: tout sera révélé le 11 juillet 2017 lors de la conférence de Lima. Nous saurons enfin si l’Homme n’est plus seul dans l’Univers ou pas !

Le débat sur la véracité de Alien Project enfle de plus en plus sur le Net ! Le média BTLV a interviewé des scientifiques ce mercredi 28 juin 2017 sur ce sujet incroyable. Seule certitude à ce jour, la vérité sera dite lors de la conférence à Lima du 11 juillet 2017 . Alien Project sera t-il donc un événement historique ou un fake absolu ? A vous de juger, commenter et partager…