Le courant de l’Atlantique Nord, qui confère un climat relativement doux à l’Europe, aurait 15 % de chances de s’arrêter dans les 100 prochaines années, d’après une nouvelle simulation. Cet arrêt ne serait toutefois que temporaire.  Lire la suite