« Les analyses ADN du Loch Ness vont surement être surprenantes »

Le Loch Ness tient une place particulière dans le folklore écossais. Certains pensent en effet qu’une créature préhistorique a élu domicile dans le lac. Neil Gemmell, un professeur de l’Université d’Otago (NZ) spécialisé dans la génomique et la biologie de l’évolution s’est rendu sur place avec son équipe pour effectuer des analyses ADN. L’homme évoque un résultat « surprenant », malheureusement sans pour autant donner plus de détails. Lire la suite