Les mugs en bambou, c’est chic, écolo et biodégradable. Mais ces tasses fabriquées à base de mélamine, une résine polymère renforcée de fibres de bambou, contiennent des composés dangereux, met en garde l’institut fédéral allemand d’évaluation des risques (BfR). La mélamine n’est pas elle-même toxique, mais lorsqu’elle est exposée à la chaleur, elle se décompose en monomères (1,3,5-triazine-2,4,6-triamine) et en formaldéhyde, des composés classés cancérigènes. Lire la suite