Alors que, sous l’effet du réchauffement climatique, l’atmosphère est de plus en plus agitée, les océans, eux, sont de plus en plus calmes. Une stabilité qui augmente plus vite que les chercheurs ne le pensaient. Et qui n’est pas une bonne nouvelle ni pour la biodiversité ni pour la planète. Lire la suite