Meltdown et Spectre, les failles de sécurité qui touchent quasiment tous les processeurs récents, donnent du travail à Intel. Son PDG Brian Krzanich a assuré en marge du CES 2018 que des correctifs allaient être déployés avant le 14 janvier 2018 pour 90% de ses processeurs produits lors des cinq dernières années et avant fin janvier pour les 10% restants.