L’objectif est de remplacer le sang du patient par une solution saline froide afin de faire descendre la température du corps. Cliniquement mort, le patient subit alors une opération avant d’être réanimé par les médecins. Néanmoins, la technique de biostase (ou “animation suspendue”) doit tout de même faire ses preuves. Lire la suite