Elon Musk estime que son premier « spatioport » flottant, en fait une plateforme pétrolière réaménagée, pourra accueillir les premiers décollages de fusée en 2022. Lire la suite