La tique aux pattes rayées, plus grosse et plus agressive que les tiques les plus répandues dans l’hexagone, peut transmettre le virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, potentiellement mortelle pour l’homme. Lire la suite